PAGE D'ACCUEIL
L'AGENDA
LE CLUB
Présidents d'Honneur
Membres d'Honneur
Le Comité
Le Stade
L'Historique
LES EQUIPES
1ère équipe
Equipe Féminine
 

Vétérans

LES JUNIORS
Mouvement Juniors
Juniors B2 Chermignon Chalais Lens
Juniors C2 Chalais Chermignon Lens
Juniors D2 Lens Chermignon

Juniors D2 Chalais Chermignon Lens

Juniors E1 Lens Chermignon
Juniors E2 Chermignon Lens
Juniors E3 Chermignon Lens
Ecole de Football
LE CLUB DES 100
Le Comité
SPONSORS
LES LIENS
CONTACT
 
Naissance du club et construction du stade

Le berceau du football valaisan se situe au début du 20ème siècle à l’abbaye-collège de St-Maurice. L’apparition des premiers clubs se manifesta tout d’abord dans le Valais central (Sierre 1908, Sion 1909, Granges 1913) puis dans le Bas-Valais (St.-Maurice 1909, Monthey 1910) et enfin le Haut-Valais (Brig 1911, Viège 1914). Au début, ces clubs disputaient des rencontres entre eux et ce n’est que le 14 septembre 1919 que fut fondée l’Association Valaisanne de Football. Le premier championnat cantonal fut disputé lors de la saison 1919/20.

Le FC Lens a vu le jour bien plus tard. En effet, en raison de la situation du village (1200 m. d’altitude), les premières activités sportives étaient plutôt liées aux sports d’hiver (luge, patin, ski) et le football n’était pas prioritaire.

Toutefois, vers les années 1920, les jeunes du village s’intéressaient déjà au football. Ils organisaient des rencontres entre eux ou contre les gens de Montana sur le parcours du golf (green du trou N° 1 actuel) à Crans. Ces prés servaient aussi de terrain d’aviation. Les joueurs de cette époque s’appelaient Jules Nanchen, Louis Briguet de Baptiste, Nestor Nanchen, etc….

Ce n’est qu’après la guerre que l’idée de fonder un club s’est imposée. Les premières rencontres internes (Lens-Chelin et autres) se déroulaient au lieu dit « Les Chippis » à l’entrée du village de Lens, direction Granges. Cependant, l’endroit était trop étroit pour bâtir un vrai terrain de foot.

Alors nos pionniers du football ont songé à l’endroit actuel situé sur la colline du Châtelard. Le terrain était en partie plat, mais surtout éloigné du village, donc moins cher à l’achat. Le comité en place commença donc à acquérir les terrains en question au prix de Fr. 0.80 à Fr. 1.20 le m2 sauf pour une parcelle située à l’entrée du stade actuel vendue au prix de Fr. 2.50 le m2 propriété de M. François Briguet de Lens.

La construction du stade fit l’objet d’une mise en soumission et les travaux ont été adjugés à la famille Emery, dite « du Châtaignier ». Le talus fut creusé à bras et la terre triée et transportée à l’aide de wagonnets sur rails pour créer le remblai.

Le premier problème à régler fut celui de l’amenée d’eau. Une conduite fut construite depuis le local de la cible nouvelle. Il n’y avait que deux jets d’arrosage qu’il fallait déplacer toutes les 3 heures. Le premier « jardinier du terrain » était Jules Emery qui oeuvra pendant plus de 30 ans à l’entretien du stade. Pour tondre l’herbe, on fit appel aux moutons. Les filets de but était enlevés après chaque match. Et le marquage des lignes se faisait avec de la sciure de bois, toujours à la main. Les vestiaires se présentaient sous la forme d’une petite hutte avec deux douches en plein air, douches qu’il fallut rapidement fermer au regard des spectatrices à la suite de l’intervention du Prieur. Tous les entraînements se déroulaient à la place de la « Scie » pour ne pas abîmer le gazon tout neuf.

La construction du stade et l’achat des terrains (18'000 m2) ont coûté à l’époque Fr. 47'000.-. « Il fallait avoir la foi du charbonnier » Arthur Mudry dixit, pour se lancer dans une pareille aventure. La Banque Raiffeisen accorda le prêt garanti par plusieurs cautions dont MM. Pierre Lamon et Emile Besse. Le caissier de l’époque, M. Henri Duverney, commerçant à Lens et qui a fonctionné durant plus de 20 ans à son poste, a aussi apporté une grande aide financière durant tout son mandat de caissier.

En 1965, le terrain de football fut agrandi pour atteindre sa taille actuelle, des vestiaires en béton construits et tout le stade fut entouré de grillage. Depuis cette date, l’amélioration des installations sportives n’a jamais cessé (agrandissement des vestiaires, couvert, arrosage automatique, éclairage, terrain d’entraînement, etc..) et notre club est aujourd’hui fier d’être propriétaire du stade et de toutes les installations attenantes.

Retour à la page historique



©2008-2018 fc-lens.ch Tous droits réservés.